“Dis-moi dix mots que tu accueilles” : séquences pédagogiques

VisueldismoifipfComme chaque année, la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) et la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) se sont associées pour proposer aux professeurs du réseau associatif de la FIPF une nouvelle édition du concours Dis-moi dix mots.

Il s’agissait de proposer une activité de classe, en cours de français, durant laquelle les apprenants étaient amenés à jouer et à s’exprimer autour des 10 mots. Écrire une histoire, une chanson, un petit spectacle incluant les 10 mots ? Imaginer une tâche de la vie quotidienne dans laquelle les 10 mots viendraient s’insérer ? Proposer une tâche artistique permettant d’illustrer ces 10 mots (exposition de photos, enregistrements audios ou vidéos) ?
Les dix mots de cette édition invitaient au voyage : «amalgame, bravo, cibler, grigri, inuit, kermesse, kitsch, sérendipité, wiki, zénitude ». Qu’ils viennent du flamand, de l’italien, de l’hawaïen, de l’arabe ou de l’inuktitut, ces mots reflètent bien l’hospitalité de notre langue.

Rappel des modalités du concours

Les deux lauréates de cette édition Madame Anca Violeta Aparaschivei (Roumanie) et Madame Lyubov Kodzhabasheva (Bulgarie) ont été sélectionnées par le jury le 25 février 2015 et remportent un séjour pédagogique d’une semaine en France. Leurs propositions se sont distinguées par leur originalité et leur richesse.

Portraits !

prof._Aparaschivei_Anca_Pascani 1558499_678041755549244_1389703658_n
“Je suis Anca Aparaschivei, prof de FLE depuis 14 ans…déjà..? 🙂

C’est plutot une passion qu’un métier, je suis toujours heureuse en classe, avec mes élèves, grands ou petits.

J’aime les écrivains Andre Maurois, Mihail Bulgakov, Simone de Beauvoir, la musique française, les vieux chateaux, Salvador Dali. Je déteste ne rien faire.”

Compte rendu de la séquence pédagogique d’Anca Violeta Aparaschivei

Magazine créé par la classe autour des 10 mots :

“Je suis Lyubov Kodzhabasheva.

Je suis bulgare et je travaille au lycée bilingue de Blagoevgrad, en Bulgarie.

Toute ma vie professionnelle, assez longue d’ailleurs, se résume en trois mots: enseigner le français.

Parmi mes élèves, il y a toujours certains qui apprennent le français avec le plus grand désir. Or, le défi pour moi est d’encourager les autres, moins motivés, à connaitre la langue et la culture française.

Pendant mon temps libre je lis, je fais du jardinage et je cuisine. J’aime aussi les voyages dans le pays et à l’étranger.”

Compte rendu de la séquence pédagogique de Lyubov Kodzhabasheva

FK-18/03/2015

print