Cadavre exquis – A1, A2, B1, B2

cadavre_exquisLe cadavre exquis est un jeu poétique collectif. Les participants composent ensemble des phrases en déterminant un élément de la phrase (un complément de circonstance, un sujet, un verbe à telle personne, un adverbe…) sans connaître les participations des autres !

 

D’un point de vue pratique, il y a autant de feuilles que de joueurs : chaque participant écrit le premier élément de la phrase sur sa feuille (par exemple un groupe nominal sujet à la troisième personne du pluriel) puis il replie le papier sur ce qu’il a écrit, de sorte que ces mots soient invisibles, et le passe au joueur suivant . Chacun écrit alors le second élément, par exemple un verbe au futur simple troisième personne du pluriel, et ainsi de suite jusqu’au dernier élément. La phrase peut être plus ou moins complexe selon les éléments choisis.

La phrase “Le cadavre exquis a bu le vin nouveau” est l’une des premières phrases générées par les surréalistes, inventeurs de ce jeu.

En classe de FLE, ce jeu poétique est un excellent support pour la révision des fonctions grammaticales et de la conjugaison des verbes. Cette activité est accessible à tous les niveaux, tout dépend de la complexité des structures demandées.

Ainsi, pour les débutants, on peut commencer avec :

– un groupe nominal + un verbe du premier groupe au présent de l’indicatif  + un complément d’objet direct

– un groupe nominal  + un adjectif qualificatif  + un verbe du deuxième groupe  + COD  + complément de lieu

Etc.

Veillez à bien préciser vos attentes. Par exemple, indiquez que le groupe nominal initial doit être au singulier et donc que le verbe doit être à la troisième personne du singulier. Lorsque un adjectif est ajouté, il faut faire attention au genre du groupe nominal.

Voici deux exemples de structures très complètes issues du site de l’école d’Hénouville (Normandie) :

Premier exemple de structure

– Complément de lieu (complément de phrase : “cela se passe où ?”) – Exemple : dans le couloir

+ Complément de temps (complément de phrase : “cela se passe quand ?”) – Exemple : au moment où sonne la cloche

+ Groupe nominal qui servira de sujet  – Exemple : les petits lapins

+ Phrase relative pour compléter le GNS – Exemple : qui allument des bougies

+ Verbe transitif direct, on doit pouvoir le compléter en répondant à “qui ?” ou “quoi ?” – Exemple : réclament

+ Adverbe – Exemple : joliment

+ Groupe nominal qui servira de complément d’objet direct – Exemple : des cahiers

+ Adjectif pour compléter le COD – Exemple : bleus

+ Complément de manière (complément de phrase : “cela se passe comment ?”) – Exemple : en dansant la valse

“Dans le couloir, au moment où sonne la cloche, les petits lapins, qui allument des bougies, réclament joliment des cahiers bleus en dansant la valse.”

Second exemple de structure

– Complément de lieu – Exemple : du côté de Guermantes

+ Complément de temps – Exemple : à l’heure du goûter

+ GNS masculin singulier – Exemple : un petit pélican

+ Proposition relative à la troisième personne du singulier – Exemple : qui aimante les objets métalliques

+ Verbe transitif direct au présent à la troisième personne du singulier – Exemple : attrape + COD féminin – Exemple : des clochettes

+ Adjectif qualificatif féminin – Exemple : argentées

+ Gérondif – Exemple : en racontant des histoires drôles

“Du côté de Guermantes, à l’heure du goûter, un petit pélican qui aimante les objets métalliques attrape des clochettes argentées en racontant des histoires drôles.”

Voici des exemples de cadavres exquis réalisés par une classe de l’école Les Tilleuls de Servon sur Vilaine.

Rédaction : Elodie Ressouches
print